• fr

- Les clubs de chocolat-

01 Avr. 2014

Pâtisser avec maestria, les chefs Relais Desserts s’y attellent sans relâche ! Et quand il s’agit de chocolat ? Là aussi, ils excellent, et non sans malice et plaisir. D’ailleurs, lorsque les pâtissiers Relais Desserts enfilent leur toque de chocolatier, c’est en orfèvre bien sûr. Mais en attendant que les cloches de Pâques sonnent – patience, nous vous concoctons une belle sélection des dernières créations à croquer de nos chefs pour célébrer Pâques –, un petit tour des clubs qui lui sont consacrés s’impose.

 

Car cet or noir rapporté du Nouveau Monde par les premiers grands explorateurs au XVIe siècle n’en finit pas, au-delà du plaisir exquis qu’il suscite depuis, d’inspirer discussions, réflexions, créations…

 

Les clubs, et en particulier le Club des Croqueurs de Chocolat et le Club Criollo, soutiennent ainsi les pâtissiers dans leur quête d’excellence, réunissant la fine fleur des chocolatiers et les amateurs éclairés qui se retrouvent, papilles alertes, pour déguster, échanger et honorer le meilleur de ce qui se fait… Et, cela va sans dire, chaque année, nombre de chefs Relais Desserts y sont récompensés !

 

Logo Croqueurs Chocolat

 

En France, c’est le Club des Croqueurs de Chocolat qui a commencé le premier ! Claude Lebey, éternel inconditionnel, l’a créé en 1981, bien décidé à œuvrer en faveur de l’irrésistible fève. Parmi ses heureux membres – 150 et pas un de plus… –, une vingtaine d’« élus » se réunissent régulièrement pour déceler les musts de la création chocolatière. Devenu une référence en la matière, le club livre chaque année son guide des meilleures adresses de l’Hexagone : le guide des Croqueurs de Chocolat ! Mais ce n’est pas tout… Il décerne aussi des tablettes, à la manière d’étoiles, sachant qu’au bout de cinq étoiles, on décroche un Award du chocolat, comme en 2013 Jean-Paul Hévin, Arnaud Larher, Pascal Lac, Franck Fresson, Christophe Roussel ou encore Sadaharu Aoki… Awards remis sur le Salon du chocolat. Évidemment, le nombre d’Awards n’est pas limité… et la plupart des chefs Relais Desserts en arborent déjà plusieurs !

 

L'inauguration du Club Criollo au palais Farnese, à Rome, le 18 octobre dernier. De gauche à droite : Bénédicte de Chambure, Jean-Paul Hévin, Jacques-Olivier Petrillo et Domenico Biscardi.

L’inauguration du Club Criollo au palais Farnese, à Rome, le 18 octobre dernier. De gauche à droite : Bénédicte de Chambure, Jean-Paul Hévin, Jacques-Olivier Petrillo et Domenico Biscardi.

 

L’autre club, tout nouveau celui-là, est le Club Criollo. Créé à l’initiative d’une Française et d’un Italien, Bénédicte de Chambure et Domenico Biscardi, il a été inauguré en octobre dernier sous les ors du palais Farnese à Rome. L’idée ? Créer un pont entre deux terroirs gastronomiques d’exception : la France et l’Italie. Les passionnés et orfèvres chocolatiers, tels Pierre Hermé, Jean-Paul Hévin et Iginio Massari, se sont donc retrouvés en octobre dernier le temps de déguster et d’échanger autour de ce produit culte.

 

Logo Criollo

 

Et plus récemment, le 28 mars pour être précis, chefs et gourmets se sont retrouvés à l’Institut culturel italien de Paris. Parmi les chocolatiers  dégustés, notons Pascal Legac, Pascal Caffet, Guido Castagna et Luigi Biassetto.

L’entremets Setteveli, aux notes de noisette tonda gentile IGP et de Forastero, gagnant de la coupe du Monde de Pâtisserie en 1997, a clos la dégustation en présence de l’épouse de l’ambassadeur Giandomenico Magliano.

SETTEVELE_BIASETTO_RD

À noter sur vos tablettes, le prochain rendez-vous du Club Criollo se fera côté Italie le 8 mai, au Sofitel Villa Borghese à Rome.

Heureusement que la gourmandise n’est plus un péché !

 

X
- Entrez votre position -
- or -