• fr
    • en

- ÉTÉ GLACÉ-

10 Juil. 2018

Officiellement ouverte depuis peu, la saison estivale nous offre autant de bonnes raisons de savourer des GLACES sans culpabilité que de parfums à tomber. D’autant que les chefs pâtissiers RELAIS DESSERTS manient à merveille TOUS LES PLAISIRS GLACÉS.

Suaves, ultra fruités, version classique ou totalement fantasques, leurs barres, esquimaux, macarons ou sorbets nous murmurent donc la PROMESSE D’UN BEL ÉTÉ. Sans dire que nos maîtres artisans et MOF glaciers en profitent pour nous livrer un peu de leurs préférences givrées et quelques secrets…

 

 

 

Vincent Guerlais (Nantes) aux créations aussi gourmandes que colorées.

 

Une bonne glace ? Onctuosité et croquant des accompagnements.

Parfum fétiche ? Ca-ra-mel !

 

 

 

 

Vincent Guerlais

 

 

 

 

Vincent Guerlais

 

 

 

 

Nicolas Boucher, chef pâtissier de la maison Dalloyau (en UNE), a imaginé pour cet été des macarons glacés et signé une collection en collaboration avec le glacier corse Pierre Geronimi.

 

Glace deluxe ? Une crème glacée à l’ail noir de Pierre Geronimi justement.

 

Maison Dalloyau

 

 

 

 

Richard Sève, pâtissier lyonnais inconditionnel de praline rouge et de chocolat.

 

Accord fétiche ? Sa glace aux pralines rouges et son sorbet citron.

Deluxe ? Son sorbet menthe fraîche de son jardin, en récolte limitée.

 

Maison Sève

 

 

 

 

Alain Chartier, MOF glacier qui a dédié à cet art sa bible, Glaces toute l’année.

 

 

Alain Chartier

 

 

 

 

Pierre Hermé décline au fil des saisons et des étés ses accords préférés. Et pour la première fois, la maison livre partout en France. Seulement en juillet !

 

Accord fétiche ? Ses Ispahan.

Deluxe ? Ses Miss Glagla.

 

Maison Pierre Hermé Paris

 

 

 

 

Maison Pierre Hermé Paris

 

 

 

 

Jean-Paul Hévin, pâtissier chocolatier dont toute l’Asie et Paris raffolent.

 

Glace la plus folle ? Celle qui le fait se relever la nuit ! Of course au chocolat !

Deluxe ? Ses Exquis Momo, base de biscuit amande sans gluten, enrobés de chocolat grand cru et amandes caramélisées.

 

Jean-Paul Hévin

 

 

 

 

Laurent le Daniel (Rennes) signe une belle collection d’esquimaux faits maison.

 

Accord fétiche ? Vanille-cassis et abricot-pistache après la baignade !

Laurent le Daniel

 

 

 

 

Éric Vergne, pâtissier-chocolatier et traiteur à Audincourt.

 

Une bonne glace ? Pour un sorbet, être au plus près du fruit. Pour une crème glacée, une texture suave, fondante et rafraîchissante.

Accord fétiche ? Crème glacée vanille bourbon et Tahiti et coulis de cassis de son sorbet Beau Rivage issu de la collection Estivales.

 

Éric Vergne

 

 

 

 

Nicolas Bernardé, chef pâtissier voyageur qui, après les cuisines du quai d’Orsay, a posé ses valises à La Garenne-Colombes.

 

Accord fétiche ? Vanille-fraise, un classique imbattable.

Ses secrets ? Ses matières premières dont de la crème AOP d’Isigny, du chocolat grand cru, des noisettes du Piémont, des pistaches de Bronte et des fruits à maturité transformés sitôt livrés par ses producteurs.

 

Nicolas Bernardé © Françoise Vauzeilles

 

 

Nicolas Bernardé © Françoise Vauzeilles

 

 

 

 

Bernard Besse, à la tête de la maison Borzeix-Besse en Corrèze.

 

Glace deluxe : glace chocolat, grué de cacao et truffe noire.

 

Maison Borzeix-Besse

 

 

 

 

Jean-Christophe Jeanson, chef pâtissier de la Maison Lenôtre, LA maison ambassadrice de la gastronomie française.

 

Une bonne glace ? Des produits exceptionnels comme les fraises Manille ou Charlotte récoltées chez Gaillard dans les Yvelines, associées au savoir-faire du chef glacier Jean-Louis Bellemans.

La plus folle ? Une glace au goût de popcorn, servie avec un homard rôti au beurre d’algues de chez Bordier.

 

Maison Lenôtre

 

 

 

 

Roberto Rinaldininotamment deux fois Champion du monde de glace, qui officie à Rimini.

 

Son secret ? Pour la crème glacée, infuser la vanille et la crème dans le lait avec huit grains de café et un demi bâton de cannelle.

Glace la plus folle ? Celle au goût de son pays avec pistaches de Bronte, pistaches salées caramélisées et noisettes du Piémont.

 

Roberto Rinaldini

 

 

 

 

Roberto Rinaldini

 

 

 

 

John Kraus (Minneapolis, USA) qui combine simplicité et raffinement.

 

Parfum fétiche ? Sorbet fraise, rhubarbe et anis.

Son secret ? Il confectionne chaque dimanche une création glacée au gré de ce qu’il trouve chez ses producteurs locaux.

 

 

 

 

 

Sébastien Bouillet, pâtissier lyonnais qui n’aime rien moins que décliner la gourmandise sur un mode ludique.

 

Son secret ? Faire maturer la glace 24 h avant de la turbiner.

Deluxe ? Une glace truffe et vanille…

 

Sébastien Bouillet © Nicolas Villion

 

 

 

X
- Entrez votre position -
- or -