• fr
    • en

- L’école en pente douce-

16 Nov. 2018

Pour devenir un as du sucré, on ne vous recommande que trop ces dix cours de nos chefs pâtissiers. Histoire de découvrir tout ce que vous avez toujours voulu savoir… et réussir vos macarons, gâteaux de Noël, viennoiseries et chocolats. Attention, bonne humeur exigée.

 

 

 

Pâtisseries réalisées dans le cadre d’une masterclass de Johan Martin à l’Académie de Jean-Philippe Darcis.

 

 

 

*********

 

Photo de une : Paco Torreblanca donnant un cours dans son école, l’« International School of Pastry Arts ». © masunoimagen.com

 

*********

 

 

 

Jean-Philippe Darcis, pâtissier ambassadeur du chocolat qui lui a dédié un musée (Verviers, Belgique)

 

Où ? À l’« Académie », fondée en 2016. Cours pour les particuliers dispensés par Jean-Philippe et les chefs de sa team. Masterclass par des chefs MOF invités.

Comment ça marche ? Plusieurs cours par semaine.

Durée ? 4 heures en fin de journée.

Les cours qui cartonnent ? Macarons, « pralines » (les bonbons chocolat), la pâtisserie pour les nuls et les cours enfants et ados.

Une spécialité ? Le chocolat sous toutes ses formes : bonbons, entremets, mousse, et les macarons, spécialité de la maison.

Le plus ? Cours enfant et duo parent-enfant. Formations pour les pros sur 1 à 3 jours.

 

À réserver ici

 

 

 

L’Académie de Jean-Philippe Darcis

 

 

 

L’Académie de Jean-Philippe Darcis

 

 

 

Guillaume Mabileau, MOF, en plein cours sur les pièces montées à l’Académie.

 

 

 

*********

 

 

Paco Torreblanca, illustre pâtissier espagnol qui anime une émission culte et son fils Jacob (Alicante, Espagne)

 

Où ? Dans leur école « International School of Pastry Arts », ouverte en 2013 à Alicante.

Comment ça marche ? École destinée aux professionnels avec des formations de 3 ou 6 mois. Cours le samedi pour les particuliers, 20 personnes maximum.

Durée ? 4 heures.

Les cours qui cartonnent ? Initiation au chocolat, sucre artistique, macarons, pâtisseries…

Le plus Les masterclass de 4 jours spécial « techniques ». Les cours en ligne.

 

À réserver ici

 

 

 

Paco Torreblanca dispensant un cours sur le sucre artistique à l’International School of Pastry Arts.

 

 

 

L’International School of Pastry Arts

 

 

 

Lesson by Jacob Torreblanca

 

 

 

*********

 

 

Alain Chartier, pâtissier-glacier et formateur, parmi les meilleurs MOF glacier français (Vannes)

 

Où ? Dans son « École des Desserts » ouverte en 2007 à Theix, en alternance avec son chef Franck Fouchereau. Cours salés tous les jeudis avec Bernard Rambaud, ancien chef étoilé du Vieux Pressoir.

Comment ça marche ? 2 cours par semaine, tous niveaux, 10 personnes maximum. Stages à la demande pour les entreprises.

Durée ? 3 heures les samedis matin et après-midi.

Les cours qui cartonnent ? Les glaces bien sûr.

Une spécialité ? Nombreuses !

Le plus ? Des thématiques sucré et salé : crèmes, pique-nique, classiques d’automne, d’hiver ou de fêtes.

 

À réserver ici

 

 

 

Alain Chartier à son « École des Desserts »

 

 

*********

 

 

Luc Guillet, pâtissier qui chérit les trésors de la maison familiale et du terroir (Valence)

 

Où ? Dans son école « À Partager » ouverte en 2015 à Valence avec Julie Haubourdin, chef-pâtissier formateur.

Comment ça marche ? 2 à 3 cours par mois, tous niveaux, pour 12 personnes maximum.

Durée ? 3 heures les samedis après-midi.

Les cours qui cartonnent ? Macarons, feuilletage, choux et autour des fruits de saison.

Une spécialité ? Les délices de la Drôme, comme le cours autour des pêches et abricots ou des noix.

Le plus Des cours en duo parent-enfant ainsi que des cours pour les entreprises.

 

À réserver ici

 

 

 

Luc Guillet

 

 

 

Cours chez Luc Guillet autour des abricots

 

 

 

*********

 

 

Nicolas Bernardé, MOF pâtissier et voyageur inspiré par le monde et toutes les facettes de la gourmandise (La Garenne-Colombes).

 

Où ? Dans les labos de sa boutique de Gourmandises.

Comment ça marche ? 1 cours par semaine, pour 10 à 12 personnes.

Durée ? 3 heures les samedis après-midi.

Les cours qui cartonnent ? Les classiques comme les macarons, le saint-honoré ou le millefeuille et les gâteaux de voyage  – les Cakissimes® – ses créations signature.

Une spécialité ? Les fameux Cakissimes® donc, revisités au fil des saisons et de l’inspiration du chef pâtissier, version glacés, fruités, chocolatés, sans gluten…

Le plus ? Des cours de pâtisserie mais aussi de cuisine, avec du salé, et la privatisation des labos pour les entreprises.

 

À réserver ici

 

 

 

Nicolas Bernardé

 

 

 

Cakissime truffe-chocolat par Nicolas Bernardé

 

 

 

*********

 

 

Vincent Guerlais, pâtissier inventif qui signe des créations ludiques à se damner (Nantes)

 

Où ? Dans son « Labo École » ouvert en 2008.

Comment ça marche ? 2 cours par semaine, tous niveaux. Pour 12 personnes maximum.

Durée ? 3 heures les samedis matin et après-midi.

Les cours qui cartonnent ? Les macarons et autour du chocolat.

Une spécialité ? Autour de la framboise, du chocolat, macarons et classiques revisités avec peps.

Le plus Les stages à la demande (en semaine) pour les entreprises.

 

À réserver ici

 

 

 

Vincent Guerlais

 

 

 

*********

 

 

Thierry Mulhaupt, pâtissier féru d’art, de chocolat et fou de fruits (Strasbourg)

 

Où ? Dans ses labos de Mundolsheim et Colmar.

Comment ça marche ? 2 à 3 cours par mois. Pour 10 ou 20 personnes, selon le lieu.

Durée ? 3 heures les samedis après-midi.

Les cours qui cartonnent ? Macarons, spécialités de Noël et gâteaux de rêve.

Une spécialité ? Les gâteaux de Noël – Stollen, Berawecka, Étoiles cannelle… – et ses tartes signature : les « Tartes Folles ».

Le plus ? Des cours sur mesure à partir de 20 personnes.

 

À réserver ici

 

 

 

Tarte mûres et miel de sapin de Thierry Mulhaupt

 

 

 

*********

 

 

Aurélien Trottier, Artisan Passionné ayant un penchant pour les créations délicates et colorées (Angers)

 

Où ? Dans son nouveau labo aux Ponts-de-Cé inauguré en janvier 2017.

Comment ça marche ? 2 cours par mois, tous niveaux, pour 8 personnes maximum.

Durée ? 2 h 30 les samedis après-midi.

Les cours qui cartonnent ? Les classiques revisités : Paris-Brest, saint-honoré et baba au rhum. Les entremets signature.

Une spécialité ? Le Madagascar : mousse chocolat noir, crème brûlée vanille et biscuit cacao, avec glaçage et décor.

Le plus ? Événements à la carte pour les particuliers. Cours sur mesure au labo pour les entreprises.

 

À réserver ici

 

 

 

*********

 

 

Joël Baud, pâtissier-chocolatier jouant du sucré comme du salé (Besançon)

 

Où ? Dans son labo de Besançon.

Comment ça marche ? Un cours par mois, tous niveaux, pour 6 à 12 personnes.

Durée ? 3 h 30 les samedis après-midi.

Les cours qui cartonnent ? Macarons, bûches, moulages et décors en chocolat pour Pâques et mignardises sucrées.

Une spécialité ? Des entremets signature dont le Crousty à base de noisette et fève tonka, les cakes et petits moelleux pour le teatime.

Le plus ? Les petits apéritifs et verrines sucrées-salées.

 

À réserver ici

 

 

 

*********

 

 

Richard Sève, pâtissier-chocolatier toqué de chocolat, créateur d’un beau musée (Lyon)

 

Où ? Au Musco, le musée du Chocolat qu’il a ouvert en octobre 2017 à Limonest près de Lyon.

Comment ça marche ? Plusieurs cours par semaine, 10 personnes maximum. Stages pour les entreprises.

Durée ? 2 heures ou 2 h 30 pour ceux donnés par Richard Sève.

Les cours qui cartonnent ? Les grands classiques – mille-feuilles, fraisier… –, autour du chocolat et ses spécialités, son Pulli et la praline.

Le plus Un décor d’exception, le musée. Privatisation pour des particuliers ou entreprises. Cours en duo parent-enfant.

 

À réserver ici

 

 

 

Richard Sève en cours au Musco © Studio Erick Saillet

 

 

 

© Studio Erick Saillet

 

 

 

 

 

 

 

X
- Entrez votre position -
- or -