mardi 01 décembre 2020
CONTACT

NOS PETITS PAS

Tous les articles

Un compte Instagram pour gérer les invendus

28 octobre 2020
Claire Damon et David Granger ont ouvert en 2006 la boutique Des Gâteaux et du Pain, boulevard Pasteur, Paris 15ème. Une 2ème boutique a suivi, rue du BAC, Paris 7ème.

Tous deux ont fait le choix, depuis le début de leur aventure entrepreneuriale de travailler la matière brute et de sublimer la matière par leurs savoir-faire.

Et c’est justement parce que, conscients de la valeur d’une pomme, d’un beurre ou d’une farine, ils n’hésitent pas à payer le prix juste une matière première de qualité, qu’ils ne pouvaient accepter de jeter les invendus. 

Ils ont pendant, plusieurs années, chercher un moyen d’écouler les invendus, notamment le pain en se rapprochant d’associations caritatives. Ils se sont rendu compte que ce n’était pas simple de trouver une association qui serait prête à se déplacer pour venir récupérer les invendus le soir à la fermeture en acceptant que certains soirs, il n’y ait rien à venir chercher….

Ils ont alors eu l’idée de proposer à leurs clients les produits de la veille à prix réduit de manière à ce que ce soit avantageux pour le client sans être compliqué à gérer pour les équipes en boutique. Ainsi l’offre est simplifiée et se limite à 4 types de « Recyclerie ».

  • Recyclerie de 4 pâtisseries individuelles
  • Recyclerie d’un entremets 4 personnes
  • Recyclerie d’un entremets 8 personnes
  • Recyclerie de pains : 3 à 4 pains, qui se conservent plusieurs jours 
Les pains, ici la tourte de seigle, préparés au levain naturel bénéficient tous d’une excellente conservation.

Dans tous les cas, les gâteaux ou les pains sont déjà emballés, dans des boîtes blanches ou des sacs kraft si bien que lorsque les clients demandent une recyclerie, le service est rapide et facilité. Les clients bénéficient de produits de qualité à prix réduit et le gaspillage est évité.

Un compte Instagram @larecycleriedgedp indique le nombre de recycleries disponibles en boutique.

Claire Damon assume aussi qu’il y ait moins de choix en pâtisserie à partir de 17h. Ainsi, elle réduit les pertes de fin de journée et sensibilise les clients à l’importance de passer commande lorsqu’ils désirent un produit précis.

Par les actions que nous menons et les convictions que nous défendons, nous influons aussi les actions de notre entourage, de nos collègues et de nos clients.

Propos recueillis par Marie Loones pour Relais Desserts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *