lundi 20 septembre 2021
CONTACT

IL ÉTAIT UNE FOIS ...

Tous les articles

L’abricot

1 juillet 2021
Mais d’où vient ce fruit à la couleur du soleil ?

Les premières traces de l’abricotier sauvage remontent il y a 4000 ans dans les chaines de montagnes du nord-est de la Chine. Il a ensuite traversé l’Inde puis emprunté la route de la soie avant d’être introduit en Grèce et en Italie. L’abricot arrive en France au XVème siècle. Mais soupçonné de donner la fièvre, il est laissé de côté. 

Il est véritablement cultivé à partir du XVIIe siècle lorsque le jardinier du roi Louis XIV décide de planter des abricotiers à Versailles. Aujourd’hui, la France est le 2ème producteur d’abricots en Europe. Les plantations se situent dans le sud de la France avec 3 régions très actives : La Vallée du Rhône, le Gard et le Roussillon dont les « Abricots rouges du Roussillon » qui bénéficient depuis 2016 d’une Appellation d’Origine Contrôlé (AOP).

À quelle saison pouvons nous déguster des abricots ? 

Même si nous associons l’abricot au plein été, certaines variétés sont plus précoces que d’autres. Par exemple, la Wondercot commence mi-mai ! 

Le cœur de la saison se situe au mois de juillet avec les variétés comme l’Orangé de Provence (connu pour son goût acidulé) ou le Rouge du Roussillon (le préféré pour faire des confitures). La saison se clôture en septembre avec la variété Farclo qui est reconnaissable grâce à la chair sucrée des abricots.

Comment bien choisir un abricot ?

Faites confiance à votre doigté. Il doit avoir la peau lisse et non duveteuse et être ni trop ferme, ni trop mou. Sa couleur, quant-à-elle, n’est pas un indicateur de maturité car elle dépendra de sa variété.

Comment le conserver ?

L’abricot est un fruit fragile : Il doit être consommé dans les 10 jours suivant la récolte. Si vous souhaitez le déguster frais, gardez le à l’air libre autour de 20-22°, ne les entassez pas les uns sur les autres et dégustez-les dans les 3 jours suivant leur achat. Il est préférable d’éviter le réfrigérateur car cela pourrait  altérer leur saveur.

L’abricot se congèle très bien si vous souhaitez en avoir toute l’année. Pensez à bien enlever le noyau en amont.

Vous pouvez également le faire sécher, faire des conserves ou réaliser une traditionnelle confiture d’abricot pour apporter du soleil dans vos petits déjeuners.

Pourquoi manger de l’abricot ? 

L’abricot est un des fruits les plus riche en minéraux et oligo-éléments (potassium, le fer et le cuivre). C’est également une excellente source de fibres.

L’abricot sous toutes ses formes !

S’il existe plusieurs façons de conserver l’abricot, il en existe tout autant pour le déguster : cru ou cuit, frais ou séché, salé ou sucré, les possibilités sont multiples. En pâtisserie, il est très apprécié. Son nom s’est même fait verbe : « abricoter ». Ce terme signifie : « passer au pinceau de la confiture d'abricots pour rendre le dessert  brillant et appétissant ».

Vous salivez devant une tarte ou un clafoutis à l’abricot ? Mais que diriez-vous d’un taboulé printanier avec des amandes effilées, de la menthe et des abricots secs ? Ou pour les plus gourmands, d’un camembert rôti aux abricots secs, pistaches, miel et thym ? 

L’abricot permet des alternatives originales aux plats traditionnels. Il apporte du « peps » et de la fraicheur dans les assiettes.  Alors on tente ? 

Découvrez vite les recettes de nos chefs :

Pâtes de fruits abricot passion de Jean-Philippe Darcis

Muffins aux abricots moelleux de Michel Belin

Confiture d’abricots de Jean-Michel Raynaud

Tarte sablé breton aux abricots de Sébastien Bouillet

Margaux Caron