samedi 04 décembre 2021
CONTACT

CACAO FOREST ACTUALITÉS

Tous les articles

Les avancées du projet Cacao Forest depuis 2020

17 novembre 2021
En début d’année, un groupe d’étudiants en Master d’agroécologie à ISARA-Lyon a entrepris un projet avec Cacao Forest ayant pour but d’étudier les meilleures pratiques actuelles pour enseigner la culture agroforestière du cacao. Ce projet a été fait en partenariat avec les universités locales.

Grâce à ce travail, les étudiants ont pu arriver à plusieurs conclusions clés qui aideront à guider le projet Cacao Forest à travers de futurs partenariats avec plusieurs universités dominicaines.

L’année 2020 est également marquée par l’arrivée d’un nouveau chef de projet et coordinateur de Cacao Forest pour Earthworm en République Dominicaine : Sébastián Cárdenas. Issu d’étude en agronomie et industrie, Sebastián a treize ans d’expériences professionnelles axées sur les programmes environnementaux et climatiques aussi bien dans des environnements internationaux, nationaux ou locaux. Il voit le projet Cacao Forest comme une excellente occasion de générer une transformation positive dans les zones rurales, en partant des producteurs de cacao et en créant une résilience économique, productive et environnementale.

Au printemps, une étude a été menée sur la santé des sols. Pour cela, les équipes sur place ont étudié la macrofaune. A contrario de la microfaune, la macrofaune concerne l’ensemble des animaux visibles à l’œil nu dont la taille s’échelonne 4 à 80mm. La macrofaune du sol est reconnue comme un indicateur du fonctionnement et de la santé des écosystèmes et d’une production agricole durable. L’étude s’est faite sur un échantillonnage complet. Elle a notamment mis l’accent sur les vers de terre. En effet, ce groupe d’invertébrés est essentiel pour mesurer la qualité et la santé du sol. L’étude est toujours en cours.

Cacao Forest a également reçu, durant l’été, un membre de l’AFD. Il s’est rendu sur les plantations afin de mieux connaître les acteurs locaux et de mesurer l’avancement des travaux sur le terrain. Ainsi l’AFD a pu mesurer, concrètement la portée du projet, et ce à la fois au niveau agricole, social et environnemental.

Pour finir, dans le cadre de la phase II, Cacao Forest développe des modèles de culture en agroforesterie dans lesquels les plans de cacao sont associés à d’autres espèces végétales. Cacao Forest accompagne les producteurs à la fois sur les sujets agronomiques mais également économiques afin de leur permettre de valoriser au mieux les produits associés à la culture du cacao. Ainsi, au cours de l’été, les équipes de Cacao Forest se sont entretenues avec les différentes coopératives (COOPROAGRO & CONACADO) impliquées dans le projet. Le premier objectif était d’identifier la stratégie marketing concernant les produits associés. Le deuxième objectif était de définir la stratégie de commercialisation à mettre en place. Nous espérons pouvoir prochainement vous partager les résultats de ces travaux et les stratégies de commercialisations des produits associés