lundi 16 mai 2022
CONTACT

IL ÉTAIT UNE FOIS ...

Tous les articles

… La pâte à tartiner

4 mai 2022
Mais d’où vient la célèbre pâte à tartiner, ingrédient majeur de nos petits-déjeuners, goûters et autres instants gourmands ?

Aux origines de la pâte à tartiner

Pour retracer l’origine de la pâte à tartiner il faut remonter aux années 1800 en Italie, dans le Piémont plus particulièrement, et à la naissance du Gianduja.

Souvent confondu aujourd’hui avec le praliné, le gianduja est une pâte de chocolat et de noisettes broyées originaire du Piémont italien. Il est né lorsque Napoléon a ordonné le blocus des Anglais en 1806.

C’est ainsi que, pour faire face à une pénurie de fèves de cacao, les Italiens décident d’élaborer du chocolat en remplaçant une partie des fèves par des noisettes. Ils créent ainsi le Gianduja.

Après la Seconde Guerre mondiale, et alors qu’une nouvelle pénurie de fèves de cacao s’est installée, une brique chocolatée composée de chocolat et de noisette, descendante du Gianduja, naît : c’est le « Giandujot ». Et la légende veut que, lors de l’été caniculaire de 1949, ces briques se retrouvent à fondre et se transforment en une pâte onctueuse et irrésistible. Vendue alors comme telle en pot, la pâte connaît un succès foudroyant et la recette se transformera par la suite de manière à obtenir une pâte à température ambiante. C’est ainsi que la pâte à tartiner est née. 

             Le Giandujot, ancêtre de la pâte à tartiner 

Des recettes pour tous les goûts

Depuis, la composition de la pâte à tartiner n’a cessé d’évoluer. Aujourd’hui, la pâte à tartiner la plus vendue en grandes surfaces, ne contient que peu de chocolat et de noisettes, la recette étant principalement composée de sucre et d’huile de palme.

Pourtant, de plus en plus d’artisans en proposent de qualité incomparable. Leur prix atteste de la qualité des ingrédients sélectionnés.

Les pâtes à tartiner artisanales contiennent principalement les ingrédients nobles que sont la noisette et le chocolat, et beaucoup moins de sucre. Et de plus en plus de recettes fleurissent, pour le plus grand plaisir des gourmands. Il existent des variantes autour des fruits secs: noix de cajou, amandes, praline… il y en a pour tous les goûts ! 

Et pour tous ceux qui aiment mettre la main à la pâte, il est très facile de faire sa pâte à tartiner maison : un peu de chocolat (qu’il soit noir ou au lait) et d’huile végétale (de préférence noisettes) ou de lait pour stabiliser la préparation.

Pour une pâte à tartiner avec encore plus de goût, libre à vous d’ajouter des noisettes hachées, des crêpes dentelle… laissez libre cours à votre imagination gourmande.Les petites astuces de nos chefs : mettre beaucoup de noisettes pour avoir encore plus de goût (Chocolaterie Bellanger), ajouter un praliné aux noisettes torréfiées à sa préparation pour plus de gourmandise et de texture (Sébastien Bouillet). 

     La Supercrema, la première pâte à tartiner

Voici quelques recettes de nos chefs à tester :

- La pâte à tartiner Infiniment Praliné Noisette de Pierre Hermé 

- La pâte à tartiner Maison de Marc Ducobu

- La pâte à tartiner de Jeff Oberweis 

- Pâte à tartiner, caramel au beurre salé de Maëlig Georgelin 

Et si vous préférez vous pouvez aussi les commander en ligne et vous les faire livrer directement chez vous.