mardi 18 juin 2024
CONTACT

CACAO FOREST ACTUALITÉS

Tous les articles

2022, une année réussie pour Cacao Forest !

30 janvier 2023
Lors de la mise en place du projet, 5 axes de travail ont été identifiés, détaillés en Objectifs Spécifiques (le détail de chaque OS est disponible sur le site cacaoforest.org)

Revenons sur les avancées de 2022, objectif par objectif.

*Dans le cadre de l’OS 1 :  assurer le suivi et consolider le réseau expérimental participatif (REP) installé, nous avons : 

  • Remplacé des plants qui avaient succombé (cacaoyers et cultures associées). 1750 cacaoyers et 1200 plantes associées ont ainsi été réinstallés sur les parcelles en 2022.
  • Mesuré des indicateurs de croissance, de production et de coûts de production en routine hebdomadaire, l’ensemble des parcelles du réseau produisent désormais du cacao. Ce qui nous permet de comparer les rendements des différents modèles agro-forestiers testés.

Renforcé les compétences de l’équipe technique, des coopératives et des producteurs. Nous avons notamment abordé : la mesure de hauteurs des plantes, les techniques de greffage, la taille des arbres, les engrais organiques et la préparation de Bioles et l’accompagnement au design de plantations avec des logiciels d’optimisation des zones d’ombre en fonction des espèces plantées en association avec les cacaoyers.

*Les avancées de l’OS 2 (Renforcer les connaissances et compétences en agroforesterie) ont été particulièrement impressionnantes cette année.

Les modèles agroforestiers développés et testés par CACAO FOREST intéressent et la réplication du REP prend de l’ampleur avec de nouveaux partenaires :

  • FUPAROCA : 18 parcelles (4.5ha) en cours d’installation dans la Province de Hato Mayor avec les modèles N° 3 et 4
  • IDIAF : création d’une réplique complète du REP initial sur la station expérimentale de Mata Larga, 36 parcelles (9 ha)  
  • FINCA TIERRA NEGRA : 2 modèles agroforestiers Cacao Forest seront répliqués sur 2 à 3 hectares de terrain.

*Nous avons également déployé de nombreuses actions dans le cadre de l’OS 3 (Valoriser la commercialisation des produits associés au cacao) :

  • Plusieurs ateliers ont été organisés avec les producteurs pour leur présenter des techniques de transformation et de valorisation des produits des cultures associées aux cacaoyers : notamment le gingembre (poudre, bonbons), curcuma, rocou (poudre), fleur d’hibiscus (confiture), sapotilles (sauce barbecue), fleur d'oranger (thé) 

Voir l’article sur l’atelier sapotille.

Les sapotilles sur l’arbre
  • Les produits finaux, poudre et confiture, ont été vendus lors du 2ème Festival du chocolat dominicain et ont rencontré un vif succès auprès du public.
  • Nous testons la vente de la confiture de rocou et hibiscus au sein de coopératives partenaires

*Afin d’atteindre les objectifs fixés par l’OS 4 (Contribuer à une nouvelle vision de la culture du cacao), nous avons mobilisés les acteurs de la filière cacao, privés, publics, institutions, universitaires, …afin de développer des groupes de travail et de réflexion sur la culture du cacao dominicain. Un Comité Local de Suivi (CLS) avait été créé. 

Le CLS s'est réuni deux fois en 2022 (juin et novembre). Voir les articles : ici et ici

  • Le Ministère de l'Environnement Dominicain est impliqué dans le groupe de travail sur le plan national de réhabilitation et de rénovation (PRACAO), en particulier pour proposer un mécanisme d’intégration et d’exploitation du bois dans les SAF cacao dominicains.
  • La Commission Nationale du Cacao et le ministère de l’agriculture dominicain animent le groupe de travail PRACAO initié par Cacao Forest, qui intervient en appui technique et en conseil scientifique. 
  • Accord signé entre l'UNEV et l'Isara pour la mise en place du cursus diplômant.

Ainsi le projet PRACAO (Plan de Réhabilitation Agroforestière des cacaoyères dominicaines) est en plein déploiement. 4 réunions techniques ont déjà eu lieu en 2022, pour en savoir plus, c'est ici.

Quant au dernier objectif, l’OS5 (Communiquer les réalisations du projet Cacao Forest), il a également été atteint, de par la mise à jour constante du site Internet, la création d’un site dédié en République Dominicaine (cacaoforest.do) mais également grâce à la publication de 2 nouveaux articles scientifiques et la participation à des événements internationaux. 

Pour connaître les avancées plus en détail, c'est ici.