samedi 16 octobre 2021
CONTACT

IL ÉTAIT UNE FOIS ...

Tous les articles

… Mardi gras

16 février 2021
Cette année, Mardi Gras tombe le 16 février. Mais au-delà des festivités que l’on imagine habituellement, des déguisements qu’il faut trouver pour l’école, ou bien de l’image que l’on a du Carnaval de Rio, d’où provient ce nom de mardi “gras” ?

Remontons ensemble à l’origine de cette célébration, c’est-à-dire dans l’Antiquité.  

Les Romains fêtaient en effet les Calendes de Mars, le réveil de la nature au printemps. À cette occasion, tous les interdits sociaux pouvaient être transgressés.

Au Moyen-Âge d’ailleurs, Mardi Gras permettait d’inverser l’ordre social établi et rigide en toute impunité. C’était alors l’occasion pour les riches de se grimer en pauvres et pour les hommes de se déguiser en femmes. Tous les codes étaient bouleversés, et les masques nous provenant d’Italie, apparus au XIIIe siècle, assuraient l’anonymat des participants et levaient par là-même les interdits liés aux comportements de classe. 

Chez les Chrétiens, Mardi Gras signe la fin de la semaine des « sept jours gras », qui précèdent le Carême, période de jeûne de 40 jours durant laquelle l’on s’abstient de consommer de la viande et des aliments issus des animaux (beurre, œufs, etc.).

Le terme « gras » fait donc référence à ces aliments riches qui ne seront plus consommés au quotidien durant la période d’abstinence. Historiquement d’ailleurs, les crêpes, gaufres et bugnes que l’on a l’habitude de consommer en ce jour ne sont autres qu’un moyen d’écouler les ressources de beurre et d'œufs que l’on ne consommera pas pendant le Carême.

Dans ce sens, le Mardi Gras s’autorise tous les excès en célébrant le faste, l’opulence et la décadence avant l’entrée dans la période de restriction. Le carnaval qui a lieu le jour même consacre les excès en faisant la part belle à la caricature et à l’absurde. D’ailleurs, étymologiquement, le mot « carnaval » vient du latin « carne levare », qui signifie « enlever, retirer la chair », soit la viande des repas. 

Comme il est important de célébrer en ce moment, et de mettre la gourmandise à l’honneur, nos membres Relais Desserts ont pensé à vous : retrouvez la recette des fameuses bugnes lyonnaises offerte par Richard Sève, ou encore celle de beignets très moelleux, transmise par Joël Baud. Enfin, si vous avez besoin d’inspiration pour accompagner vos crêpes, retrouvez dans notre section Librairie gourmande l’ouvrage de la reine alsacienne des confitures, Christine Ferber ! 

Bugnes lyonnaises… moelleuses

Beignets très moelleux

Mes Confitures, Christine Ferber